Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Accueil

  • : Huitres and co !
  • Huitres and co !
  • : Cypraea, strombus, lambis, conus,cymbiola, adomelon, volutes, pleurotomaria, nautiles, les coquilles de nos côtes,le blog d'un collectionneur de coquillage d'une vingtaine d'années
  • Contact

Bibiliographie

Voilà les ouvrages m'ayant permis de réaliser ce blog :

Compendium of seashells de Abbot et Dance édité chez Odissey

 

European Seashells de Poppe et Goto édité chezconch books

 

Guide des coquillages des Antilles de J-P Pointier et D. Lamy édité chez PLB

 

Les coquillages de nos côtes de Georges Chauvin édité chez Jean-Paul Gisserot

 

Les coquillages des côtes françaises de Philippe Bouchet et Rudo von Cosel édité par Ouest france

 

Les coquillages de S Peter Dance édité par Bordas collection oeil de la nature

 

Les coquillages marins de G.Lindner édité chez Delachaux et Niestlé

 

Le guide des escargots et limaces d'Europe de M.P Kerney et R.A.D Cameron édité chez Delachaux et Niestlé

 

350 coquillages du monde entier de Arianna Fulvo et Roberto Nistri édité chez Delachaux et Niestlé

 

Découvrir l'Atlantique de Steven Weinberg édité chez Nathan

 

Pêche à pied en bord de mer de G. Houdou et P.Durantel édité chez Artemis

 

Guide Vigot des coquillages et bivalves d'Europe de G. Linder édité chez Vigot.

 

Coquillages trésors de la mer de Leonard Hill édité chez Könemann.

Les coquillages, un monde étonnant, les bivalves de Jean Marcy édité chez Boubée

Compendium of landshells de R. Tucker Abbot et Ph. D édité chez American malacologists

 

The living Pleurotomariidae de Anseeuw et Goto édité chez ESP

 

Encyclopedia of marine Gastropods de A. Robin édité chez Conchbooks

 

Conchiologie néogénique de l'Aquitaine de M.Cossmann et A.Peyrot édité par les bulletins de la Linéenne de Bordeaux


Il faut aussi ajouter les bulletins de L'Association Française de Conchyliologie (AFC), Xenophora.

 

Recherche

Bienvenue

Salut à tous !
Je vais essayer de montrer la diversité des coquillages dans le monde à travers la présentation de spécimens provenant tous de ma collection personnelle.
Alors bonne visite et surtout ENJOY !
PS : Si vous voulez faire des dons afin d'augmenter ma collec'
j'ai rien contre.
 
12 novembre 2007 1 12 /11 /novembre /2007 21:37

Dimanche dernier, je suis parti avec l'APBA à une sortie fouille dans le Langhien.

Comme d'habitude, le lieu de rendez vous est à St Médrad d'Eyrans, sauf que là, il est un peu plus tôt que d'habitude : 8H30. Une fois tous arrivés, nous décidons d'opter pour le covoiturage. Mon partenaire est Seb. 
1H20 de route où nous ne cessons de parler Strombus, Hipponix, dents de requins, Murex et autres Cypraea, et nous voilà arrivés sur le site. 
Nous partons donc vers le site, il se situe en contrebas (mais pas un petit peu en contrebas, je crois que si on devait mettre une photo à coté de la définition de "contrebas" ce serait celle de l'accès à notre site) le long d'un ruisseau très sympathique.

Escalan043.JPG

Escalan044.JPG

Nous commençons immédiatement à fouiller (la chance est avec nous, le site est encore facilement accessible, il y a donc très peu travail pour en permettre l'accès.), dès les premiers coups de pelle on tombe sur une belle huitre (environ 20 à 30 cm), d'après mes camarades, cette espèce est en nombre plus qu'important sur le site.
Tout content j'entame la fouille, et là .... pas une huitre !! MEGA DECEPTION !!!

Voilà, Jean-François en plein fouille, à droite son fils, Clément. A gauche Sébastien.



Je continue à tamiser et puis chance, je tombe sur une jolie quenotte de requin.

Maintenant, quelques photos de tamisage : 
Jean-François en pleine action : 

Escalan053.JPG

Et là Pierre-Emmanuel vide un seau de sédiments dans son tamis et Philippe lui, debout, fait le tri dans le sien.

Escalan056.JPG

Et puis petite photo de certains spécimens : 

Escalan048.JPG

A la fin de la journée nous remballons nos petites affaires, et la HORREUR !! La pente se dresse devant nous, telle l'Everest devant un himalayiste. Chacun d'entre nous remonte avec ses affaires, personnellement, j'ai un seau de 18 kg rempli de fond de tamis, mon sac à dos plein d'outils de maçons, plus ma caisse pleine de coquille qui pèse bien elle aussi ses 20 kg, mes camarades ne sont pas beaucoup mieux lotis.
J'entame la première partie de la montée qui fait un bon 70% sur 4 mètres certes, mais 4 mètres de sable ! Je manque de me vautrer au moins trois fois !! Puis deuxième partie de la montée, à notre arrivé aux voitures, on faisait tellement de bruit à souffler qu'on aurait pu sans mentir croire qu'un troupeau de boeufs épuisés arrivait à un point d'eau (en même temps, on peut se demander si on a pas certains points communs avec les boeufs : on aime la boue, la terre etc ...)

Pour mieux se rendre compte du travail que représente une fouille : 
Voilà le lieu ou l'on creuse, avant notre arrivée :

Escalan045.JPG

Le même endroit après la fouille (dans le trou on peut mettre une bêche dans toute sa longueur !!)

Escalan055.JPG

Partager cet article

Repost 0
Published by Calyptre77 - dans Fossiles