Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Accueil

  • : Huitres and co !
  • Huitres and co !
  • : Cypraea, strombus, lambis, conus,cymbiola, adomelon, volutes, pleurotomaria, nautiles, les coquilles de nos côtes,le blog d'un collectionneur de coquillage d'une vingtaine d'années
  • Contact

Bibiliographie

Voilà les ouvrages m'ayant permis de réaliser ce blog :

Compendium of seashells de Abbot et Dance édité chez Odissey

 

European Seashells de Poppe et Goto édité chezconch books

 

Guide des coquillages des Antilles de J-P Pointier et D. Lamy édité chez PLB

 

Les coquillages de nos côtes de Georges Chauvin édité chez Jean-Paul Gisserot

 

Les coquillages des côtes françaises de Philippe Bouchet et Rudo von Cosel édité par Ouest france

 

Les coquillages de S Peter Dance édité par Bordas collection oeil de la nature

 

Les coquillages marins de G.Lindner édité chez Delachaux et Niestlé

 

Le guide des escargots et limaces d'Europe de M.P Kerney et R.A.D Cameron édité chez Delachaux et Niestlé

 

350 coquillages du monde entier de Arianna Fulvo et Roberto Nistri édité chez Delachaux et Niestlé

 

Découvrir l'Atlantique de Steven Weinberg édité chez Nathan

 

Pêche à pied en bord de mer de G. Houdou et P.Durantel édité chez Artemis

 

Guide Vigot des coquillages et bivalves d'Europe de G. Linder édité chez Vigot.

 

Coquillages trésors de la mer de Leonard Hill édité chez Könemann.

Les coquillages, un monde étonnant, les bivalves de Jean Marcy édité chez Boubée

Compendium of landshells de R. Tucker Abbot et Ph. D édité chez American malacologists

 

The living Pleurotomariidae de Anseeuw et Goto édité chez ESP

 

Encyclopedia of marine Gastropods de A. Robin édité chez Conchbooks

 

Conchiologie néogénique de l'Aquitaine de M.Cossmann et A.Peyrot édité par les bulletins de la Linéenne de Bordeaux


Il faut aussi ajouter les bulletins de L'Association Française de Conchyliologie (AFC), Xenophora.

 

Recherche

Bienvenue

Salut à tous !
Je vais essayer de montrer la diversité des coquillages dans le monde à travers la présentation de spécimens provenant tous de ma collection personnelle.
Alors bonne visite et surtout ENJOY !
PS : Si vous voulez faire des dons afin d'augmenter ma collec'
j'ai rien contre.
 
29 janvier 2008 2 29 /01 /janvier /2008 00:01

Un très sympathique Pectinidae, le Gloriapallium speciosum. Ce coquillage est japonais.
Mes spécimens proviennent logiquement du Pays du Soleil Levant, le plus grand mesure 35 mm.

La vue de dessus :


Pecten1.jpg

La vue de dessous :

Pecten2.jpg

Repost 0
Published by Calyptre77 - dans Les Pectens
28 janvier 2008 1 28 /01 /janvier /2008 00:02
Récemment, en me balladant dans une librairie je suis tombé sur deux ouvrages très intéréssants.

Le premier est l'Atlas mondial des Nudibranches de Debelius et Kuiter édité chez Ulmer
Cet ouvrage récapitule sur 360 pages 1200 espèces de nudibranches au travers de 2500 photographies couleur des animaux dans leur milieu de vie. Les auteurs décrivent chaque espèce en précisant bien entendu le nom et la provenance.
Il est indispensable à tout malacologue intéréssé par ces merveilleux animaux que sont les nudibranches
.

Atlas-mondial-des-nudibranches-copie-1.jpg

Le deuxième concerne les coquillages directement, mais ce n'est pas du tout un ouvrage d'identification.
C'est un ouvrage qui concerne l'utilisation des coquillages dans l'art.
Son nom est Coquillages De la parure aux arts décoratifs de Ingrid Thomas édité chez Citadelles & Mazenod.
Sur 255 pages, l'auteur nous montre à travers 500 illustrations les différentes utilisations qui ont été faites des coquillages dans l'art de 700 avant Jésus Christ à nos jours. Il est vraiment très instructif.

De-la-parrure-aux-art-d--co.jpg
Repost 0
Published by Calyptre77 - dans Lu pour vous !
27 janvier 2008 7 27 /01 /janvier /2008 13:28

La volute trompe d'éléphant, la Cymbium glans, est une volute très connue qui vit du Sénégal à la Guinée-Bissau. 
Les populations africaines s'en nourrissent. 
Je présente ici les stades de croissance de la Cymbium glans.
La plus grande mesure 310 mm et la plus petite à peine 100 mm, elles proviennent toutes du Sénégal.

Photo-011.jpg

Photo-012.jpg

Une vue de l'apex de la plus grande : 

Photo-014.jpg

Et une vue de l'apex de la juvénile : 

Photo-015-copie.jpg

Repost 0
Published by Calyptre77 - dans Les gastéropodes
25 janvier 2008 5 25 /01 /janvier /2008 23:06

Récemment je suis allé avec l'A.P.B.A faire une sortie fouille à Cherves de Cognac.
Le rendez-vous est donné à 8H30 au Mc Donald de St André de Cubzac. Donc levé 7H pour arriver à l'heure au lieu de rendez-vous.
Arrivé sur place, je retrouve Philippe puis Pierre Emmanuel nous rejoint. Comme nous l'avions convenu, Philippe nous emmène tous les deux. Environ 1H30 de route plus tard nous voilà sur un autre lieu de rendez vous, l'usine placo-plâtre, qui se situe en plein milieu du vignoble cognacais où nous attendons deux autres membres de l'association Sébastien et Olivier.
A 10H tout le monde se retrouve
.

Cherves-de-Cognac001.JPG

Et donc, juste en face, les vignes : 

Cherves-de-Cognac002.JPG

Le site est une carrière de gypse (utilisé pour faire du plâtre) encore en activité, notre association bénéficie d'une autorisation de fouille de la part du propriétaire.
La première étape consiste à retrouver la couche de fouille (effectivement le gypse se trouve beaucoup, beaucoup plus bas, environ 15 mètres et malheureusement aucun des membres de l'association n'a un pouvoir de lévitation) car notre ancien lieu de fouille a été, comment dire rendu inaccessible par l'exploitation. Il nous faut donc trouver un nouvel accès.

(La couche est dans les premiers mètres, imaginez notre tête déconfite face à cette situation ! Heureusement nous avons envoyé un homme en éclaireur, qui au péril de sa vie a trouvé un nouvel accès : Ce HEROS, parce qu'il n'y a pas d'autre mot, c'est Olivier, qu'on aperçoit au loin.)
Cherves-de-Cognac007.JPG

Une vue de l'ensemble de la carrière : 

Cherves-de-Cognac003.JPG

Cherves-de-Cognac004.JPG

Tout de suite après, opération parking, nous décidons de garer les voitures dans un chemin de vigne, Philippe se gare le premier et Sébastien nous passe devant et .... embourbe sa voiture (un beau break tout propre), 10 minutes plus tard (et 50 litres de boue sur les pneus et les portières), notre Sébastien Loeb à nous dégage son véhicule.

La photo du drame : 

Cherves-de-Cognac008-copie.jpg

Nous partons sur le site : voilà la fine équipe prète au combat : 

Cherves-de-Cognac009.JPG

Nous nous installons sur une "table naturelle"

Cherves-de-Cognac011.JPG

Sébastien repère la couche : 

Cherves-de-Cognac010.JPG

Une fois tout ça repéré ! A l'attaque !! Nous nous mettons à fouiller : on cherche ici, des fossiles du crétacé et du jurassique, concrètement des écailles de poisson, des dents de crocodile, des plaques de tortues, des os etc ...

(Philippe regarde une des ses trouvailles )
Cherves-de-Cognac018.JPG

Nous travaillons à l'Opinel pour feuilleter la couche et ne pas abîmer les fossiles 

Cherves-de-Cognac019.JPG

Mais il se fait déjà 13H et Philippe a faim (nous aussi, mais c'est toujours plus drôle de trouver un bouc émissaire). Donc pause déjeuner, dans ... la boue !!

Regardez le, il défend chèrement son sandwich au pâté de canard, on a clairement pas envie de lui prendre !

Cherves-de-Cognac016.JPG

Puis après manger, surprise : des membres de l'A.C.P.M. arrivent. Tout le monde se met à fouiller ensemble en toute amitié. 

Cherves-de-Cognac017.JPG

Après je décide de partir avec Joël (un membre de l'A.C.P.M.) et Pierre Emmanuel pour chercher du gypse. Et là, nouveau défi : descendre tout en bas de la carrière. Nous essayons d'y aller. Mais là, un drame ! Joël s'enfonce jusqu'aux genoux dans la boue et aucun de nous arrive à le dégager. Pierre Emmanuel intervient et au prix d'un effort surhumain nous dégageons l'infortuné Joël qui a failli devenir la deuxième espèce de mammifère fossile retrouvée dans ce site.

Le gypse est dans la couche située en dessous de la machine

Cherves-de-Cognac030.JPG

(voilà le site vue du bas : tout en haut on distingue les fouilleurs)
Cherves-de-Cognac022.JPG

Nous récupérons quelques morceaux de gypse et nous revenons, et là, je tombe sur Philippe en contemplation devant un os de ptérosaure (ancêtre des oiseaux).

Il faut noter que cette position si particulière, est la position typique du paléontologue.

Cherves-de-Cognac028.JPG

Puis Pierre Emmanuel décide de retrouver la couche un peu plus loin 

Cherves-de-Cognac027.JPG

Mais il se fait tard, 17H30, c'est l'heure du départ.

Un dernière vue de la carrière

Cherves-de-Cognac029.JPG



Repost 0
Published by Calyptre77 - dans Fossiles
25 janvier 2008 5 25 /01 /janvier /2008 22:44
Le blog de l'A.P.B.A. (l'Association Paléontologique du Bassin Aquitain) est né ! Pour le voir voilà le lien : 

http://apbafossile.over-blog.com/ ou www.apbafossile.fr
Repost 0
Published by Calyptre77
24 janvier 2008 4 24 /01 /janvier /2008 00:02
Je vous avais montré il n'y a pas longtemps une Crassodoma gigantea (synonyme : Hinnites multirugosus ou giganteus) plutôt juvénile :pour le voir c'est ICI
Aujourd'hui, c'est "papa" qui arrive. Une coquille de 151 mm qui provient elle aussi des USA en Californie.

La valve supérieure : 

Mich--012.JPG
La valve inférieure : 

Mich--010.JPG
Les deux valves ouvertes : 

Mich--013.JPG
Repost 0
Published by Calyptre77 - dans Les Pectens
22 janvier 2008 2 22 /01 /janvier /2008 20:08
Le Dentalium aprium est un coquillage de la classe des Scaphopodes. 
Mon spécimen provient des Philippines et mesure 89 mm.

SDentale2.jpg

Repost 0
Published by Calyptre77 - dans Les scaphopodes
21 janvier 2008 1 21 /01 /janvier /2008 20:19

J'ai eu un autre cadeau de Noël, mais c'était de la part de Pim's et Minou ! Deux jolies petites pièces de monnaie représentant des coquilles.

La première est une pièce provenant de l'île des Bahamas, elle représente un Strombus gigas


Strombus-copie.jpg

L'autre face :

Strombus-1-copie.jpg

La seconde est une pièce des Vanuatu qui représente un Charonia tritonis

Triton-copie.jpg

L'autre face :

Triton1-copie.jpg

Merci Pim's

Repost 0
Published by Calyptre77 - dans La coquille dérivée
19 janvier 2008 6 19 /01 /janvier /2008 00:02

Le Manupecten pesfelis, le peigne patte de chat, est un pecten de nos côtes. 
Il provient de St Raphaël et mesure 45 mm.
Mais cette coquille est un peu particulière, elle m'a été offerte par mon meilleur ami Helmut, pour Noël.


Manupecten2.jpg

L'autre face :

Manupecten1.jpg

Merci encore MUT !

Repost 0
Published by Calyptre77 - dans Les Pectens
18 janvier 2008 5 18 /01 /janvier /2008 00:01
Je vous ai montré le Tibia martini et l'éponge de verre et voilà une autre éponge de ce type qui a choisi de s'installer sur un Nautilus pompilius pompilius mort (la coquille commence à être rongée par des vers)
En prime on peut voir que un corail branchu est aussi du voyage.

Ce type d'agencement n'est pas une rareté, c'est même très courant, les coquilles mortes sont souvent le support d'autres organismes qui disparaissent quand la coquille est complètement dissoute par le temps.

Le voilà sous toutes les coutures, ou presque. il provient des Philippines, plus précisément de Bohol sur l'île de Balicasag.

Coquille-bix029.JPG

Coquille-bix030.JPG

Et la dernière vue : 

Coquille-bix031.JPG

Repost 0
Published by Calyptre77 - dans Les bizarreries de la nature