Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Accueil

  • : Huitres and co !
  • Huitres and co !
  • : Cypraea, strombus, lambis, conus,cymbiola, adomelon, volutes, pleurotomaria, nautiles, les coquilles de nos côtes,le blog d'un collectionneur de coquillage d'une vingtaine d'années
  • Contact

Bibiliographie

Voilà les ouvrages m'ayant permis de réaliser ce blog :

Compendium of seashells de Abbot et Dance édité chez Odissey

 

European Seashells de Poppe et Goto édité chezconch books

 

Guide des coquillages des Antilles de J-P Pointier et D. Lamy édité chez PLB

 

Les coquillages de nos côtes de Georges Chauvin édité chez Jean-Paul Gisserot

 

Les coquillages des côtes françaises de Philippe Bouchet et Rudo von Cosel édité par Ouest france

 

Les coquillages de S Peter Dance édité par Bordas collection oeil de la nature

 

Les coquillages marins de G.Lindner édité chez Delachaux et Niestlé

 

Le guide des escargots et limaces d'Europe de M.P Kerney et R.A.D Cameron édité chez Delachaux et Niestlé

 

350 coquillages du monde entier de Arianna Fulvo et Roberto Nistri édité chez Delachaux et Niestlé

 

Découvrir l'Atlantique de Steven Weinberg édité chez Nathan

 

Pêche à pied en bord de mer de G. Houdou et P.Durantel édité chez Artemis

 

Guide Vigot des coquillages et bivalves d'Europe de G. Linder édité chez Vigot.

 

Coquillages trésors de la mer de Leonard Hill édité chez Könemann.

Les coquillages, un monde étonnant, les bivalves de Jean Marcy édité chez Boubée

Compendium of landshells de R. Tucker Abbot et Ph. D édité chez American malacologists

 

The living Pleurotomariidae de Anseeuw et Goto édité chez ESP

 

Encyclopedia of marine Gastropods de A. Robin édité chez Conchbooks

 

Conchiologie néogénique de l'Aquitaine de M.Cossmann et A.Peyrot édité par les bulletins de la Linéenne de Bordeaux


Il faut aussi ajouter les bulletins de L'Association Française de Conchyliologie (AFC), Xenophora.

 

Recherche

Bienvenue

Salut à tous !
Je vais essayer de montrer la diversité des coquillages dans le monde à travers la présentation de spécimens provenant tous de ma collection personnelle.
Alors bonne visite et surtout ENJOY !
PS : Si vous voulez faire des dons afin d'augmenter ma collec'
j'ai rien contre.
 
8 juin 2007 5 08 /06 /juin /2007 17:01
Voilà une petite curiosité, pas rare en soi, mais peu souvent présentée : Un bec de nautile
Comme l'avait fait très justement remarquer Pimousse et
Ti Taz dans un articile précédent sur le Nautilus belauensis, en regardant un nautile sous un certain angle il ressemble à un perroquet, et bien le bec de nautile confirme la première impréssion de ces charmantes demoiselles : le nautile, c'est le coquillage perroquet !

Bref, voilà donc un bec de Nautilus pompilius, c'est un bec puissant capable de déchiqueter des poissons morts ou de broyer certains coquillages et crustacés (sur la plage ensoleillée).

Ce  bec mesure 30 mm.

BInaut002-copie.jpg

Le bec est totalement invisible sur l'animal vivant ! 
(Photo tirée du site : www.tolweb.org/Nautilidae/19397.)

NautilusFront.jpg


Repost 0
Published by Calyptre77 - dans Les céphalopodes
27 mai 2007 7 27 /05 /mai /2007 22:16

Une petite rareté qui n'en est pas une en réalité, des Nautilus pompilius juvéniles, mais vraiment juvéniles : Les spécimens en photo mesurent respectivment 15 et 20 mm.
En soit, cette espèce n'est pas rare, mais les tout petits spécimens sont très difficiles à obtenir car il est interdit aux pêcheurs d'utliser des filets à mailles fines pour obtenir des nautiles, et donc tous les juvéniles passent entre les mailles !
Ces spécimens proviennent de Nouvelle Calédonie et ont été rejetés sur une plage après une tempête, ils ne sont malheureusement pas parfaits, mais restent dans un état tout à fait honnorable.

St-Martin-d-Oney001-copie.jpg

St-Martin-d-Oney002-copie.jpg

Repost 0
Published by Calyptre77 - dans Les céphalopodes
3 mai 2007 4 03 /05 /mai /2007 22:31

Après avoir réussi à obtenir ce nautile, j'ai décidé de remercier expressement par un article tout les protagonistes de cette affaire.

Dans l'ordre d'apparition :

- Richard, qui a aiguillé ma curiosité sur les nautiles, et m'a permis de savoir que l'on pouvait trouver des stenomphalus en vente sur le web.

- Ma pitite Nou, qui m'a supporté pendant mes multiples délires nautilesques et qui m'a permis d'acheter ce nautile grace à son compte paypal.

- Dana qui  est mon traducteur officiel et aussi l'individu le plus prompt à se révolter.

- Pim's, Lilou, Lisou, Mut, qui n'ont cessé de supporter eux aussi mes délires.

- Sylvie, qui bien que ne me connaissant absolument pas, part aujourd'hui en recherches nautiloides et me laisse penser que mes articles ne sont pas que des délires de conchyliologues inutiles.lol.

- Et plus généralement merci à tout ceux qui de passage ou régulier, viennent visiter mon blog.

nautilus_live.jpg

Repost 0
Published by Calyptre77 - dans Les céphalopodes
2 mai 2007 3 02 /05 /mai /2007 14:09

Cela faisait longtemps que je le cherchais, j'avais perdu tout espoir d'en trouver un, quand Richard m'a prévenu qu'il avait réussi à en dénicher un. J'ai donc redoublé d'effort pour finir enfin par en découvrir un caché dans les méandres de la toile du net, je l'ai donc adopté et pour citer encore une fois Richard : "La famille est au complet" !

Je vous le présente donc, le Nautilus stenomphalus, dont le nom commun est le nautile à tache blanche, c'est une espèce qui vit sur la grande barrière de corail.

Il se distingue des autres nautiles par un tout petit ombilique.

nautile009.JPG

Mon spécimen mesure 170 mm.

nautile008.JPG

nautile010.JPG

Voilà une photo d'un spécimen vivant
(tirée du site http://pagesperso.aol.fr/aqualords/Nautiloidea.html)

stenomphalus.jpg

Repost 0
Published by Calyptre77 - dans Les céphalopodes
19 février 2007 1 19 /02 /février /2007 16:58

Le voilà enfin ! Après avoir cherché pendant un certain temps et embeté presque toutes mes connaissances pour connaitre la différence entre le Nautilus belauensis et le Nautilus pompilius, voilà que le Nautilus belauensis arrive ! j'ai enfin pu m'en procurer un !!

Alors voilà la petite liste des différences :

1°) Le Nautilus belauensis a des sculptures plus marquées

2°)Le Nautilus belauensis a une ouverture beaucoup plus large

3°)Le Nautilus belauensis est beaucoup plus large et moins bombé que les autres

4°)Le Nautilus belauensis ne vit que dans les eaux de l'île de Palau !

Mon spécimen mesure 206,7 mm et vient de cette île !

 Voilà une photo où l'on constate bien la différence : à gauche un Nautilus pompilius, au milieu le Nautilus belauensis et à droite un Nautilus repertus !

Repost 0
Published by Calyptre77 - dans Les céphalopodes
20 janvier 2007 6 20 /01 /janvier /2007 00:44

L'un des céphalopodes les plus petits.

Cette espèce s'appelle Spirula spirula, elle a comme le nautile un système de chambre à air.
Cependant cette petite bête est tout à fait singulière : tout d'abord cette coquille est une coquille interne, en plus la spirule est phosphorescente !

Les spécimens présentés mesurent environ 35 mm et viennent du Sri-Lanka.

 Chatelet2013.jpg

Repost 0
Published by Calyptre77 - dans Les céphalopodes
20 janvier 2007 6 20 /01 /janvier /2007 00:22

Les argonautes ne sont pas des coquillages au sens premier du terme ce sont des sortes de poulpes, en réalité la coquille est une "boite à oeuf" et elle est très fragile. 
La femelle argonaute construit cette coquille afin de porter ses oeufs, le mâle est minuscule.

Et voilà une photo d'un animal vivant.
(Elle est tireé du site http://scienceblogs.com/pharyngula/2006/02/friday_cephalopod_argonauta_no.php)

Voilà le plus impressionnant d'entre eux : L'Argonauta argo  il vit dans toutes les mers chaudes (on en trouve en Meditérranée). Le spécimen en photo mesure 225 mm et est parfait.

 Chatelet1081-copie.jpg

L'ouverture : 

Chatelet1082-copie.jpg

Un autre : L'Argonauta nodosa, l'argonaute à nodule, comme l'espèce précédente il vit dans les mers chaudes, mais sa présence en Méditerranée est rarissime. Le spécimen présenté ici est philippin et mesure 119 mm.

Chatelet1083-copie.jpg

La bouche : 

Chatelet1084-copie.jpg

Une espèce plus petite : L'argonaute brun : l' Argonauta hians. Le spécimen présenté ici mesure 68 mm et provient lui aussi des Philippines.

Chatelet1085.JPG

La bouche :

Chatelet1086-copie.jpg

Encore une autre petite : L'Argonauta boettgeri, le spécimen présenté ici a été pêché à 150 mètres de fond au Sud du Mozambique. Il mesure 39 mm.

Chatelet1087-copie.jpg

La bouche : 

Chatelet1088-copie.jpg

Une autre espèce : L'Argonauta cygnus : très semblable à l'Argonauta argo, il se distingue par une absence de protubérence et "un bec " beaucoup plus prononcé ! Certains auteurs ont mis en doute la validité de cette espèce en considérant que ce n'est que la forme juvénile de l'Argonauta argo.

Le spécimen présenté mesure environ 86,8 mm et vient des Philippines.

Cygnus1.jpg

La bouche : 

Cygnus2.jpg

Trois autres espèces existent, l'Argonauta nouryi (pour le voir c'est ICI), l'Argonauta cornuta et l'Argonauta gruneri.
Comme pour les nautiles, je présenterai les photos dès que les coquilles seront dans ma collection.

Repost 0
Published by Calyptre77 - dans Les céphalopodes
19 janvier 2007 5 19 /01 /janvier /2007 23:41

Petite dédicace à Stefoo (Dana comprendra).

Le nautile est l'un des coquillages les plus connus !

C'est une espèce d'eau profonde qui a la particularité d'avoir une coquille dotée d'une chambre à air. Cependant et contrairement à toute les idées reçues, ces chambres à air ne servent pas à reguler la profondeur de nage ! 
Effectivement le Nautile "construit" ses cases au fur et à mesure de sa croissance, quand une case est trop petite, il en fait une plus grande. Les chambres précédentes sont scellées et le contact est maintenu avec l'animal par le biais d'un siphon. Les chambres ne sont remplies de gaz uniquement dans le but de maintenir un poids constant pour la coquille. 
Pour se déplacer ou remonter, l'animal expulse de l'eau (comme tout les céphalopodes), et pour couler, il utilise la technique la plus vieille du monde : à savoir comme l'humain et comme tout corps plongé dans l'eau : son arme est son poids, sa flotabilité négative !
(Reférence : http://pagesperso.aol.fr/aqualords/Nautiloidea.html)

Voilà une coupe de nautile, on observe bien la chambre à air :

Contrairement aux idées reçues il existe plusieurs espèces de nautile.

La plus commune est le Nautilus pompilius elle est présente dans toutes les mers chaudes. 

Le spécimen en photo mesure 200 mm

 

Il en existe différentes sous espèces :

La première est le Nautilus repertus, c'est la forme géante :

Le spécimen présenté ici mesure 225 mm.

Voilà la sous espèce naine du Nautilus pompilius, le Nautilus pompilius suluensis, le spécimen présenté mesure 133,6 mm et vient des Philippines :

Le voilà en photo avec la forme normale, la différence de taille est frappante !

 

Il existerait une autre espèce, le Nautilus pompilius boholensis mais certain considère qu'elle n'est qu'un synonyme, à voir. (je fournirai les photos dès que j'en aurais un dans ma collection, et je vous dirais si c'est réellement une sous espèce ou juste un délire de conchyliologue en mal de reconnaissance).

Voilà un spécimen vivant
(La photo est tiré du site : www.uc.pt/fossil/pags/fbm_nautiloides.dwt)
On peut en observer de vivant à l'aquarium de La Rochelle ! Et c'est vraiment impréssionant !

La deuxième epèce est le Nautilus macromphalus : Elle est endémique de Nouvelle Calédonie, elle se différencie de la précédente par un ombilic fortement prononcé. Aujourd'hui sa pêche est interdite, on a autorisé une pêche 10000 exemplaires à des fins scientifiques et accordé la possibilité aux chercheurs de revendre les coquilles par la suite. Aujourd'hui les coquilles actuelles pour le monde entier ne peuvent provenir légalement que de ses 10000 spécimens ou de vieilles collections.
Le spécimen présenté vient de Nouvelle Calédonie et mesure 155 mm

La troisième espèce est endémique de Nouvelle Guinée, c'est le Nautilus scrobiculatus, il a un ombilic encore plus fortement prononcé mais a une coloration très spécifique.
De plus si je devais être tout à fait exact son nom n'est pas Nautilus scrobiculatus mais Allonautilus scrobiculatus !! Ces nautiles sont très rares mais bizarrement  ils sont relativement faciles à obtenir et ont comme particularité spécifique d'avoir un periostracum sur leur coquille et en plus l'animal vivant recouvre une partie de la coquille.

Le spécimen présenté mesure 180 mm. 

Voilà un spécimen vivant de Allonautilus scrobiculatus :
(la photo est tiré du site : http://www.brynmawr.edu/geology/WBSaunders/ammon5.jpg)

Le spécimen de gauche est un Nautilus pompilius classique et celui de droite est notre scrobiculatus.

Cependant ces magnifiques coquillages sont de plus en plus menacés.

 

Repost 0
Published by Calyptre77 - dans Les céphalopodes