Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Accueil

  • : Huitres and co !
  • Huitres and co !
  • : Cypraea, strombus, lambis, conus,cymbiola, adomelon, volutes, pleurotomaria, nautiles, les coquilles de nos côtes,le blog d'un collectionneur de coquillage d'une vingtaine d'années
  • Contact

Bibiliographie

Voilà les ouvrages m'ayant permis de réaliser ce blog :

Compendium of seashells de Abbot et Dance édité chez Odissey

 

European Seashells de Poppe et Goto édité chezconch books

 

Guide des coquillages des Antilles de J-P Pointier et D. Lamy édité chez PLB

 

Les coquillages de nos côtes de Georges Chauvin édité chez Jean-Paul Gisserot

 

Les coquillages des côtes françaises de Philippe Bouchet et Rudo von Cosel édité par Ouest france

 

Les coquillages de S Peter Dance édité par Bordas collection oeil de la nature

 

Les coquillages marins de G.Lindner édité chez Delachaux et Niestlé

 

Le guide des escargots et limaces d'Europe de M.P Kerney et R.A.D Cameron édité chez Delachaux et Niestlé

 

350 coquillages du monde entier de Arianna Fulvo et Roberto Nistri édité chez Delachaux et Niestlé

 

Découvrir l'Atlantique de Steven Weinberg édité chez Nathan

 

Pêche à pied en bord de mer de G. Houdou et P.Durantel édité chez Artemis

 

Guide Vigot des coquillages et bivalves d'Europe de G. Linder édité chez Vigot.

 

Coquillages trésors de la mer de Leonard Hill édité chez Könemann.

Les coquillages, un monde étonnant, les bivalves de Jean Marcy édité chez Boubée

Compendium of landshells de R. Tucker Abbot et Ph. D édité chez American malacologists

 

The living Pleurotomariidae de Anseeuw et Goto édité chez ESP

 

Encyclopedia of marine Gastropods de A. Robin édité chez Conchbooks

 

Conchiologie néogénique de l'Aquitaine de M.Cossmann et A.Peyrot édité par les bulletins de la Linéenne de Bordeaux


Il faut aussi ajouter les bulletins de L'Association Française de Conchyliologie (AFC), Xenophora.

 

Recherche

Bienvenue

Salut à tous !
Je vais essayer de montrer la diversité des coquillages dans le monde à travers la présentation de spécimens provenant tous de ma collection personnelle.
Alors bonne visite et surtout ENJOY !
PS : Si vous voulez faire des dons afin d'augmenter ma collec'
j'ai rien contre.
 
26 novembre 2007 1 26 /11 /novembre /2007 20:51

Il y a peu et par le plus grand des hasards j'ai appris pourquoi l'entreprise pétrolière "Shell" s'appelle "Shell" et a choisi comme emblème un pecten.
Pour être exact, il s'agit d'une espèce fossile, le Pecten subbenedictus.
Ce spécimen provient du site : http://rene_bau.club.fr/burdigalien_03.htm

bur03b.jpg 
Alors voilà la fabuleuse petite histoire de "Shell" :
L'ancêtre des fondateurs, Marcus Samuel, tenait une boutique près de la Tour de Londres. Il achetait aux matelots de passage les coquillages qu'ils ramenaient des îles et fabriquait des boîtes en coquillages qui se vendaient très bien.

Lors de son décès en 1870 la totalité de ses biens s'élevaient à 40 000 livres. Grâce à cette somme, ses héritiers ont fait construire leur premier pétrolier et ont pu partager avec les Rockeffeler le monopole qu'ils détenaient, ils ont donc décidé d'appeller "Shell" la compagnie née de ce partage de monopole.
En mémoire de cet ancêtre le premier pétrolier de la société a été appelé "le Murex". Cette tradition de nommer les bateaux avec des noms de coquillages a continué jusqu'à aujourd'hui
.


Shell-Logo.jpg

Repost 0
Published by Calyptre77 - dans La coquille dérivée
22 octobre 2007 1 22 /10 /octobre /2007 17:44
En ce moment je prépare une note pour l'APBA sur les nautiles, et j'ai demandé à ma Nounou de faire des dessins des différentes espèces de nautile. Je vous présente l'oeuvre de ma pitite nou'.

Un superbe macromphalus.

Sans-titre-1-copie-2.jpg
Repost 0
Published by Calyptre77 - dans La coquille dérivée
19 octobre 2007 5 19 /10 /octobre /2007 22:06

Voilà des timbres de l'île de Palau : 

timbre-palau.jpg

Et maintenant, mes bébés, la planche des nautiles de Palau !!

Timbre-nautile.jpg

Repost 0
Published by Calyptre77 - dans La coquille dérivée
14 octobre 2007 7 14 /10 /octobre /2007 08:05
La culture des coquilles passe également, voire malheureusement, par une galerie des horreurs (à mon sens bien sûr !). 
Peut-être avez-vous déjà remarqué sur les brocantes des barbotines, appelées majoliques par les Anglais. 

Je suis ignare dans le domaine de la poterie, porcelaine ou faïence. Je me suis donc renseignée sur un site appelé
Le Musée de la Barbotine qui donne une définition dénichée dans un dictionnaire Larousse de 1930 : 
Mélange parfait, fluide et tamisé, d'eau, de pâte neuve et de tournassures ou rognures de pâte déjà travaillée. (La barbotine est employée par les faïenciers et les porcelainiers pour la fabrication de pièces variées au moyen du procédé du coulage. L'aptitude d'une barbotine au coulage est variable avec la nature des argiles et des kaolins employés ; une faible quantité de carbonate et de silicate de soude accroît la fluidité et facilite de coulage.) || Procédé de décor consistant à peindre avec des pâtes blanches ou colorées qu'on recouvre ensuite d'un vernis céramique (ceci permet des effets de relief et de couleurs).

Robert dit quant à lui : 
Pâte délayée que l'on emploie pour fixer les ornements rapportés sur les pièces de céramique ainsi que dans la technique du coulage.

C'est avec ces deux définitions qu'on peut à peu près comprendre ce qu'est une barbotine.

Pour quelle raison parler de barbotine ? Parce que les motifs floraux et naturels sont rois, et bien sûr parmi eux, les coquillages ! 
Rien de tel que quelques photos pour s'en apercevoir (les barbotines présentées ne m'appartiennent pas... pas de critique !)

04cf-1.jpg
101760116620070703143448.jpg
8b1e-1.jpg
Si vous êtes tombé sous le charme, on en trouve sans grande difficulté chez les antiquaires ou sur les sites d'enchères sur Internet...
Repost 0
Published by PititeNou - dans La coquille dérivée
25 septembre 2007 2 25 /09 /septembre /2007 00:19
Sur une idée originale de mon Pimousse, qui a présenté des timbres hippocampes, je présente de mon coté des timbres coquillages.

Voilà des timbres du Cambodge

timbre-copie-1.jpg
Et maintenant en voilà de Malaisie : 

Timbre-malaisie-copie-1.jpg
Et ce ne serait pas normal si je ne présentais pas des timbres nautiles ! En voilà un de Nouvelle Guinée et un de Djibouti !

Timbre-1.jpg
Et c'est tout pour aujourd'hui, j'en ai d'autres qui viendront dans d'autres articles.

Repost 0
Published by Calyptre77 - dans La coquille dérivée
18 septembre 2007 2 18 /09 /septembre /2007 18:02
Je prends la parole en personne pour donner à ce blog un sens plus littéraire, plus culturel, que scientifique !
 
Au-delà de l’aspect biologique, et même esthétique, le coquillage véhicule une image mythologique que je vais tenter de vous faire partager (mais pas sur mon blog, on dirait que mon Biscuit déteint sur moi !)
 
 
Je vais commencer par une image simple et connue :
 
La naissance d’Aphrodite, de Botticelli

ille-boticelli.jpg
 
Aphrodite, la Vénus grecque, ne nécessite pas de présentation : elle est la déesse de l’amour, de la fécondité. La légende voudrait qu’elle soit née de l’écume des mers fécondée par Ouranos.

« De l'écume une fille se forma, qui toucha d'abord à Cythère la divine, d'où elle fut ensuite à Chypre qu'entourent les flots ; c'est là que prit terre la belle et vénérée déesse qui faisait autour d'elle, sous ses pieds légers, croître le gazon et que les dieux aussi bien que les hommes appellent Aphrodite pour s'être formée d'une écume ou encore Cythérée pour avoir abordé à Cythère. Amour et le beau Désir, sans tarder, lui firent cortège dès qu'elle fut née et se fut mise en route vers les dieux. »
Hésiode, Théogonie, v. 192-202

La question est : pour quelle raison le célèbre peintre de la Renaissance italienne l’a-t-elle représentée dans cette valve de coquillage ? La réponse est simple : l’écume, c’est pas très glamour, alors Botticelli utilise un des attributs d’Aphrodite : le coquillage, symbole de la mer !
 
Par cette peinture, Aphrodite est devenue plus qu’une déesse antique aux yeux du quidam du deuxième millénaire, elle représente la féminité, de même qu’à son apogée !

Repost 0
Published by PititeNou - dans La coquille dérivée